Qu’est-ce que le Système Witness ?

Qu’est-ce que le Système Witness ?

Qu’est-ce que le Système Witness ?

Le système Witness est un outil utilisé dans les laboratoires de Reproduction Assistée de Vida Fertility. Il permet la traçabilité et le contrôle de tout le matériel biologique de chaque patient (ovules, spermatozoïdes, embryons).

La mise en place de ce système objectif et sûr nous permet d’éviter tout risque de confusion pendant la manipulation des gamètes et embryons.

A qui se dirige le Système Witness ?

Tous nos patients profitent de ce système, puisqu’il est utilisé pour tous les échantillons qui arrivent dans nos laboratoires, pour détecter et contrôler toute l’activité que nous réalisons.

Chez Vida Fertility, nous choisissons la sécurité et le Système Witness nous aide à communiquer avec toute la transparence nécessaire et en toute confiance avec nos patients.

Comment fonctionne le Système Witness ?

Le Système Witness maintient les échantillons de gamètes et d’embryons sous contrôle et identifiés en utilisant l’identification par radiofréquence. Toutes les superficies de travail en laboratoire et dans les salles de la clinique dans lesquelles peuvent passer ces échantillons sont équipées de lecteurs de radiofréquence.

Lors du début du traitement, chaque patiente recevra une carte pour l’identifier, qui sera le point de départ de tous les protocoles. Cette carte s’introduira dans les lecteurs et permettra d’avancer aux étapes suivantes. D’autre part, chaque fois qu’un échantillon entre en contact avec une zone de travail en laboratoire, les récepteurs wireless vérifieront automatiquement l’identité de celui-ci. De cette façon, nous savons exactement qui, quand, comment et où il a eu un protocole avec ces échantillons biologiques.

En cas d’erreur avec l’assignation des gamètes, le Système Witness émet un signal acoustique qui nous alertera d’un miss-matching (erreur de connexion) et stoppe toute intervention jusqu’à ce qu’il soit résolu.

Par exemple, lors de la ponction ovarienne puis du transfert embryonnaire, la patiente introduira sa darte identificative dans le lecteur situé au laboratoire, permettant ainsi l’identification de celle-ci, sans aucun doute, pour tout le laboratoire et ses superficies de travail.