Qu’est-ce que l’Immunologie endométriale ?

Qu’est-ce que l’Immunologie endométriale ?

Qu’est-ce que l’immunologie endométriale ?

Le test d’immunologie endométriale permet de détecter des altérations immunes puvant empêcher l’implantation embryonnaire et interférer sur le développement de la grossesse.

Le système immunologique de l’endomètre est primordial dans le processus de nidation de l’embryon et le développement de la grossesse. Quand il se produit une grossesse, il doit y avoir un dialogue entre le système immune maternel et l’embryon. Cette relation moléculaire interfère sur l’implantation pour l’évolution de la grossesse. Un système immunologique déséquilibré peut produire des échecs d’implantation et fausses-couches à répétition.

Avec ce test immunologique, nous pourrons connaitre les défauts fonctionnels de l’endomètre, identifier la présence de cellules immunes dans l’endomètre, spécialement les cellules NK (de l’anglais Natural Killers Cells) et leurs récepteurs appelés KIR, qui reconnaissent les molécules HLA-C, responsables de l’identification des corps étrangers, et pouvant provoquer le rejet de l’embryon.

À qui s’addresse-t-il ?

Le test immunologique de l’endomètre est util sur des traitements de FIV, Don d’ovocytes, Don d’embryon et Méthode ROPA, dès lors qu’il y a un transfert embryonnaire. En général, ce test sera recommandé dans les cas suivants:

  • Échecs d’implantation en traitements préalables avec transfert d’embryons de bonne qualité.
  • Fausses-couches à répétition.
  • Infertilité inexpliquée.

Avec l’évaluation complète de votre cas, l’équipe de Vida Fertility Institute vous orientera sur les examens nécessaires pour identifier vos problèmes de fertilité. Le test immunologique pourra être réalisé avec le test de Réceptivité Endométriale.

Quel est le processus du
test immunologique de l’Endomètre ?

Ce test immunologique consiste en la préparation endométriale de la patiente, et une biopsie du tissu de l’endomètre à un moment concret du cycle.

Après obtention de l’échantillon, il sera envoyé au laboratoire moléculaire et étudié sur l’expression des cellules immunes de l’endomètre. Grâce à cette étude, nous évaluons si l’endomètre est prêt à recevoir un embryon pour une bonne implantation du point de vue immunologique.

La technique utilisée est celle de la cytométrie de flux qui nous aide à déterminer l’état de l’équilibre immunologique de la patiente et évaluer si un plan d’immunothérapie serait nécessaire pour rétablir cet équilibre.