FIV négative : que faire après plusieurs tentatives infructueuses?

FIV négative

Faire face à une FIV négative peut être une période de grande vulnérabilité émotionnelle. Mais, il est essentiel de se rappeler que vous n’êtes pas seul(e)s dans cette aventure. Nous nous sommes entretenus avec le Dr Spies sur ce qu’il faut faire après plusieurs tentatives de FIV infructueuses.

FIV négative

Qu’est-ce que la FIV et pourquoi peut-elle être négative ?

La FIV, ou fécondation in vitro, est une procédure de PMA visant à faciliter l’obtention d’une grossesse en combinant des ovules et des spermatozoïdes en laboratoire. Malgré les progrès technologiques, elle n’aboutit pas toujours à une grossesse.

Les causes d’une FIV négative peuvent être des facteurs tels qu’une mauvaise qualité des ovules ou des spermatozoïdes, la non-réceptivité de l’endomètre et des anomalies génétiques des embryons.

Il est important de se rappeler que chaque cas est unique et qu’un résultat négatif ne signifie en aucun cas la fin du chemin vers la parentalité.

Après une FIV négative : Quand les règles s’arrêtent-elles ?

femme

À la suite d’un résultat négatif de FIV, le cycle menstruel d’une femme peut connaître des perturbations temporaires.

Bien que le moment exact varie en fonction de la réponse de chaque femme au traitement et de son cycle hormonal, en général, les règles commencent dans les deux semaines suivant un résultat négatif.

Il est essentiel de maintenir une communication ouverte avec votre spécialiste de la fertilité afin de surveiller votre santé reproductive et de recevoir des conseils pour les prochaines étapes.

Causes d’une FIV négative

Les raisons d’une FIV négative peuvent être diverses et complexes, allant de la mauvaise qualité des ovules et des spermatozoïdes aux pathologies utérines en passant par des difficultés d’implantation de l’embryon :

  • La qualité des ovules et des spermatozoïdes est essentielle : les anomalies des spermatozoïdes peuvent empêcher la fécondation ou le développement d’un embryon sain.
  • Les pathologies utérines : les anomalies anatomiques ou les maladies, comme l’endométriose, peuvent entraver l’implantation de l’embryon.
  • La phase d’implantation de l’embryon est critique et peut être affectée par des facteurs immunologiques ou endométriaux empêchant l’embryon de se nicher correctement dans la cavité utérine.

Chacun de ces facteurs joue un rôle essentiel dans la réussite de la FIV. Ainsi,  identifier ces facteurs permettent aux spécialistes d’adapter les traitements afin d’améliorer les chances de réussite d’un traitement futur.

FIV négative

Études et tests après une FIV négative

Dans une clinique de fertilité, après une FIV négative, plusieurs tests sont effectués pour en diagnostiquer la cause. Il peut s’agir  :

Ces examens permettent d’identifier les facteurs spécifiques qui ont pu contribuer au résultat négatif et, ainsi, d’orienter le traitement futur.

negative ivf

Que faire après une FIV négative ?

Après une FIV négative, il est essentiel de prendre soin de soi, tant sur le plan physique qu’émotionnel :

  • Autorisez-vous à ressentir et à exprimer vos émotions : il est naturel de ressentir de la tristesse ou de la frustration.
  • Recherchez le soutien de votre partenaire, de membres de votre famille proche ou d’un groupe de soutien : il est essentiel de partager vos expériences et vous sentir comprise.
  • Envisagez également l’aide d’un professionnel de la santé mentale spécialisé dans la fertilité.
  • Sur le plan physique, maintenez un mode de vie sain en adoptant un régime alimentaire équilibré, en pratiquant une activité physique régulière et modérée ainsi qu’en évitant autant que possible le stress.

Avant de décider des prochaines étapes, telles que la reconduction d’un cycle de FIV ou l’exploration d’autres options de traitement comme le don d’ovocytes, donnez à votre corps et à votre esprit le temps de se rétablir.

“L’essentiel est de ne pas perdre espoir et de se rappeler qu’il existe de multiples voies vers la parentalité », déclare le Dr Spies.

Options de traitement après une FIV infructueuse

Nos spécialistes de la PMA affirment qu’il existe plusieurs solutions envisageables.

« On peut choisir de reconduire un processus de FIV tout en adaptant le traitement en fonction de l’analyse de l’échec précédent. D’autres techniques de PMA, telles que l’injection intracytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI), peuvent être recommandées en fonction de la cause sous-jacente de l’échec.

Le don d’ovocytes ou le double don sont des options viables pour les couples ayant des problèmes de qualité des ovules ou des spermatozoïdes. Il est important de discuter de ces alternatives avec un spécialiste de la fertilité afin de déterminer le traitement le plus adapté. 

equipo Vida fertility Dra. Katharina Spies

Quand recourir au don d’ovocytes ?

Le don d’ovocytes peut être une option viable dans les situations où la réserve ovarienne d’une femme est insuffisante pour assurer la réussite d’un traitement par FIV.

Ces cas sont les suivants :

  • Une insuffisance ovarienne prématurée
  • Une ménopause précoce
  • Après plusieurs tentatives infructueuses de FIV avec ses propres ovules.
  • Des maladies génétiques que les parents ne souhaitent pas transmettre.

Opter pour un don d’ovocytes est une décision profondément personnelle allant au-delà des conseils médicaux. En effet, cette décision peut remettre en question la définition que l’on a d’être mère . En envisageant ce traitement, on ouvre les yeux sur les émotions, les espoirs et les rêves concernant la maternité et sur la possibilité d’avoir un enfant.

Au delà de la réflexion sur les aspects physiques et financiers, le choix de recourir à un don d’ovocytes demande une ouverture émotionnelle à recevoir le don de la vie.

21 Fév: Quand avoir recours au don d’ovocytes? Le Dr Katharina Spies nous répond.

Quand avoir recours au don d’ovocytes et pour qui ce traitement de PMA elle-t-il indiqué? Le Dr Katharina Spies nous répond.

15 Jan: Fausse couche : quelles sont les causes et les chances d’avoir un bébé ?

La Dr. Spies explique ce que sont les fausses couches, leurs causes et les chances de tomber enceinte après un tel événement.

14 Août: Implantation embryonnaire : Combien de temps ça prend et échecs d’implantation

Combien de temps met un embryon à s’implanter? Que se passe-t-il lorsqu’il ne s’implante pas ? Est-ce que c’est normal de saigner pendant les premières semaines de grossesse ? Le Dr John Peay nous parle des échecs d’implantation