Deuil génétique : un guide pour faire face le don d’ovocytes

deuil génétique, don d'ovocytes

Le deuil génétique décrit le processus émotionnel que certaines personnes éprouvent lorsqu’elles sont confrontées à des traitements de procréation assistée, tels que don d’ovocytes, où il n’y a pas de lien génétique direct avec le futur bébé.

Pour de nombreux couples, ce deuil fait naturellement partie du parcours vers la parentalité, marqué par l’acceptation du fait que le chemin vers la naissance d’un enfant peut être différent des attentes initiales. Nous nous sommes entretenus avec le Dr Elena Santiago au sujet du deuil génétique dans le cadre du don d’ovocytes et de la FIV avec donneur de sperme.

Dr. Elena Santiago, Vida Fertility

Qu’est-ce que le deuil génétique dans le cadre du don d’ovocytes ?

Dans le contexte de la PMA le deuil génétique désigne le processus émotionnel que traversent les individus ou les couples lorsqu’ils acceptent que leur futur enfant ne partage pas leurs gènes, une situation courante dans les traitements tels que le don d’ovules ou la FIV avec donneur de sperme.

En tant que spécialiste de la fertilité, le Dr Santiago ajoute qu' »il est essentiel de reconnaître et de valider ces sentiments et, avec le soutien professionnel et émotionnel adéquat, les couples peuvent traverser ce processus en ouvrant leur cœur aux possibilités qu’offre le don d’ovules pour fonder une famille ».

deuil génétique, don d'ovocytes

Surmonter le deuil génétique est possible

Surmonter le chagrin génétique avant le processus et après le traitement peut prendre du temps. En fait, d’après l’expérience de la clinique de fertilité, le soutien de la famille et des professionnels est crucial.

Stratégies pour faire face au deuil génétique

  • Prendre soin de soi : préserver sa santé mentale et physique par des habitudes saines et des activités de réduction du stress.
  • Reconnaître et accepter les sentiments : Il est essentiel de reconnaître et d’accepter la tristesse, la frustration, la peur ou la colère comme des réactions normales.
  • Chercher du soutien : s’appuyer sur des amis, des membres de la famille ou des professionnels pour gérer ces sentiments.
  • S’informer : comprendre le processus du don de gamètes peut réduire l’anxiété.
  • Conseils d’experts : consultez des experts pour bien comprendre le processus et les attentes.
  • Participer à des groupes de soutien : le fait d’être en contact avec d’autres personnes vivant des situations similaires peut apporter du réconfort et de la compréhension.
  • Communication avec le partenaire : le maintien d’une communication ouverte et honnête est essentiel au bien-être émotionnel des deux partenaires.
deuil génétique, don d'ovocytes

Partager ses inquiétudes et ses craintes avec des experts, communiquer efficacement avec son partenaire et réfléchir à ses motivations pour devenir mère sont des éléments essentiels pour faire face à ces sentiments et retrouver l’enthousiasme à l’idée de la maternité.

21 Fév: Quand avoir recours au don d’ovocytes? Le Dr Katharina Spies nous répond.

Quand avoir recours au don d’ovocytes et pour qui ce traitement de PMA elle-t-il indiqué? Le Dr Katharina Spies nous répond.

22 Déc: Témoignage don d’ovocytes : témoignage et parcours d’une patiente chez Vida Fertility Espagne

Témoignage d’un don d’ovocytes en Espagne d’une patiente qui a pu avoir son bébé grâce à Vida Fertility.

22 Déc: Témoignage d’une maman solo: « Vida Fertility fait partie de notre histoire »

Témoignage de Carine, mère célibataire grâce à Vida Fertility, qui partage son expérience empreinte de douceur et de professionnalisme.