Pourquoi est-il difficile de parler de PMA ?

parler de PMA

Une femme est-elle considérée comme moins apte à la maternité parce qu’elle demande de l’aide pour un traitement de fertilité, doit-elle le cacher, et la masculinité d’un homme est-elle diminuée parce qu’il a des problèmes de fertilité ? Le Dr John Peay nous explique pourquoi il nous est si difficile de parler de PMA et des tabous qui existent dans la société.

fertility specialist john peay
parler de PMA

Faire face à l’infertilité

Pour faire face à l’infertilité, il est essentiel de s’ouvrir à des conversations honnêtes, soit avec des proches, soit au sein de groupes de soutien, où le partage d’expériences et le sentiment d’être compris peuvent alléger le fardeau émotionnel.

Pourquoi est-il si difficile de parler de PMA ?

Penser qu’au 21e siècle, nous avons du mal à parler de PMA est une réalité. Les raisons sont enracinées dans la religion ou dans la croyance que la parentalité est un processus naturel. Lorsqu’une personne rencontre des difficultés à concevoir, elle peut éprouver un sentiment d’échec et une baisse de l’estime de soi.

La nécessité de recourir à la procréation assistée peut amener les personnes à remettre en question leur identité sexuelle et à se sentir moins capables. En Espagne, où les croyances religieuses sont très répandues, certaines personnes peuvent être confrontées à des dilemmes éthiques et moraux concernant ces méthodes.

Outre la honte, la peur d’être jugé conduit de nombreuses personnes à garder secret leur processus de procréation assistée, ce qui intensifie le tabou entourant l’infertilité.

Chez Vida Fertility, nous offrons un soutien émotionnel pendant votre traitement de fertilité pour ceux qui cherchent des conseils et de la compréhension sur leur chemin vers la parentalité.

parler de PMA

Stigmatisation sociale

La stigmatisation sociale autour de la procréation assistée est enracinée dans des perceptions culturelles et des tabous qui associent la fertilité à l’identité et à la valeur personnelles. Cette stigmatisation peut conduire au silence et à la honte chez les personnes qui recherchent un traitement reproductif, ce qui les empêche de parler ouvertement de leur expérience. Les préjugés et le manque de compréhension du public à l’égard de l’infertilité et de la procréation assistée contribuent à des perceptions négatives, qui accentuent la peur du jugement et du rejet social, renforçant l’idée que ces questions doivent rester privées.

Fausses associations

Les associations erronées entre virilité, maternité et capacité de reproduction découlent de croyances culturelles dépassées qui lient directement la fertilité à l’identité sexuelle et au rôle dans la société.

La pression pour adhérer à ces rôles traditionnels peut accroître le stress et l’anxiété, empêchant un dialogue ouvert sur des options telles que la procréation assistée.

soutien émotionnel PMA

Pression sociale

La pression sociale et les attentes autour de la reproduction posent souvent des défis émotionnels aux personnes et aux couples confrontés à des problèmes de fertilité.

« Chaque jour, dans notre pratique, nous voyons comment ces normes culturelles peuvent profondément influencer les perceptions et le bien-être émotionnel de nos patients », ajoute le Dr Peay.

Le tabou de l’infertilité

Comme pour d’autres maladies telles que le diabète ou l’asthme, l’infertilité ne devrait pas être une cause de honte ou de culpabilité, ni faire l’objet d’une large publicité.Cependant, des associations erronées persistent entre la fertilité, la virilité chez l’homme et la valeur sociale de la procréation chez la femme, ce qui contribue à la stigmatisation.

« Malgré les progrès réalisés dans l’acceptation de la médecine reproductive, il reste encore beaucoup à faire pour parler ouvertement de l’infertilité et de la procréation assistée, ce qui souligne l’importance de l’éducation et du soutien sur ces questions », souligne le Dr John Peay de Vida Fertility Madrid.

Lorsqu’on a besoin de donneurs de gamètes, le fait de le dire gentiment et honnêtement contribue à normaliser le processus.

Vida Fertility Team

Chez Vida Fertility, nous sommes conscients de la frustration que ressentent tous ceux qui ont traversé ou traversent un processus de fertilité, mais ce sentiment ne définit pas votre valeur.

Au moment où vous vous trouvez, vous pouvez consulter votre cas avec nous, nous serons à votre entière disposition pour vous fournir le soutien dont vous avez besoin.

22 Déc: Témoignage don d’ovocytes : témoignage et parcours d’une patiente chez Vida Fertility Espagne

Témoignage d’un don d’ovocytes en Espagne d’une patiente qui a pu avoir son bébé grâce à Vida Fertility.

22 Déc: Témoignage d’une maman solo: « Vida Fertility fait partie de notre histoire »

Témoignage de Carine, mère célibataire grâce à Vida Fertility, qui partage son expérience empreinte de douceur et de professionnalisme.

22 Déc: Témoignage Double don de gamètes : L’histoire vraie de la maternité d’Amandine

Accepter un problème de fertilité n’est pas facile, aujourd’hui Amandine partage son expérience de double don de gamètes chez Vida Fertility