Qu’est-ce que l’infertilité ?

infertilité

On estime que l’infertilité pourrait toucher entre 48 millions de couples et 186 millions de personnes en âge fertile à travers le monde, selon les données actuelles de l’Organisation Mondiale de la Santé. On appelle infertilité la pathologie qui empêche d’obtenir ou de mener à terme une grossesse. Elle touche aussi bien l’homme que la femme.

Le Dr Elena Santiago nous parle de ce que nous appelons l’infertilité et la stérilité.

Chez Vida Fertility Institute, nous vous recommandons de consulter votre spécialiste si, après un an de relations sexuelles non protégées, vous n’avez pas obtenu de grossesse. Si vous avez plus de 35 ans, il est recommandé de ne pas attendre plus de six mois.

Stérilité et infertilité veulent-ils dire la même chose ?

Il est fréquent d’employer ces deux termes comme des synonymes pour faire référence à l’impossibilité d’obtenir une grossesse. Cependant, ce sont deux termes différents qui font référence à des situations différentes.

Nous parlons de stérilité quand l’un des membres du couple ne peut pas concevoir, de façon définitive, alors que nous faisons référence à l’infertilité quand les patients n’ont pas réussi à obtenir une grossesse après plusieurs mois ou années de relations sexuelles non protégées, pour plusieurs facteurs.

Comment se diagnostiquent l’infertilité et la stérilité ?

La fécondation d’un ovule et d’un spermatozoïde est un processus très compliqué, pour lequel chaque pièce du puzzle a un rôle important dans la formation et le développement de l’embryon. Celui-ci doit se déplacer depuis les trompes de Fallope jusqu’à l’utérus où il va s’implanter et se développer jusqu’à la naissance du bébé.

Mais au moment de la conception, s’il y a une altération pendant une des étapes, aussi bien liée à l’homme qu’à la femme, le résultat ne sera pas celui attendu et entraînera de la frustration et une sensation de découragement.

C’est pourquoi l’étude détaillée de chaque patient est aussi importante, puisqu’elle permettra un diagnostic précis qui aidera à identifier le problème et à savoir le chemin à suivre pour obtenir une grossesse le plus rapidement possible.

Il existe différents examens qui nous permettent d’évaluer la situation fertile de chacun. Dans un premier temps, il est important pour nous de connaître tous les antécédents, c’est-à-dire l’histoire clinique des patients. Nous détaillerons ensuite dans chaque cas.

Pour l’étude liée à la femme, nous avons besoin :
  • D’une analyse sanguine pour évaluer l’AMH (hormone anti-mullérienne) grâce à laquelle, avec l’échographie folliculaire, nous pourrons évaluer de façon assez fiable le nombre d’ovules fertiles. Nous vérifierons aussi la FSH (hormone folliculo-stimulante) qui aide au développement folliculaire et contrôle le cycle menstruel, la LH (hormone lutéinisante) qui contrôle la maturation des follicules et enfin le niveau d’Estradiol (estrogène qui permet de vérifier le fonctionnement correct des ovaires).
  • Echographie pour le comptage des follicules antraux. Avec cet examen, nous estimons combien d’ovules sont présents dans chaque ovaire.
  • Hystérosalpingographie (HSG), examen qui se réalise pour vérifier si les trompes de Fallope sont perméables, et donc si elles ne sont pas bouchées.
Pour l’homme, il est indispensable de réaliser :

Après un premier diagnostic, il est possible de devoir réaliser des analyses plus poussées pour nous aider à évaluer d’autres aspects comme la génétique, l’immunologie et l’état de l’endomètre, entre autres.

Quelles sont les principales causes d’infertilité et de stérilité ?

Comme nous l’avons expliqué plus haut dans cet article, l’infertilité peut être aussi bien masculine que féminine.

Principales causes de l’infertilité masculine :

  • Faible production ou mauvaise qualité des spermatozoïdes en raison de défauts génétiques, d’une absence de descente des testicules, de diabète ou d’infections par des maladies de transmission sexuelle (Chlamydia, gonorrhée, VIH), de maladies comme les oreillons ou encore un varicocèle (agrandissement de veines au niveau des testicules).
  • Problèmes d’éjaculation, éjaculation précoce, mucoviscidose, obstruction des testicules ou lésion au niveau des organes reproducteurs.

Principales causes d’infertilité féminine :

  • Ménopause précoce, quand les ovaires arrêtent de fonctionner avant 40 ans.
  • Troubles de l’ovulation, souvent hormonaux, notamment dans les cas du syndrome des ovaires polykystiques ou avec un excès de prolactine (hormone qui stimule la production du lait maternel). L’hyperthyroïdisme ou l’hypothyroïdisme (excès ou déficit d’hormones thyroïdiennes) joue aussi. D’autre part, l’exercice physique intensif, les troubles de l’alimentation ou les tumeurs peuvent affecter l’ovulation.
  • Des anomalies utérines ou cervicales peuvent boucher les trompes de Fallope et empêcher le déplacement de l’embryon jusqu’à l’utérus (polypes, tumeurs bénignes ou myomes utérins).
  • Adhérences pelviennes ou cicatrices qui se forment à la suite d’une infection, une appendicite, une chirurgie ou en conséquence de l’endométriose.
  • Avoir une ou les deux trompes de Fallope abimées ou bouchées, en conséquence d’un Hydrosalpinx par exemple (accumulation de liquide à l’intérieur des trompes).
  • L’endométriose, qui provoque la croissance de tissu endométrial hors de l’utérus, affecte le fonctionnement des ovaires, l’utérus et les trompes de Fallope.

Il existe certains facteurs communs d’infertilité :

  • Infertilité provoquée par le cancer et son traitement de radio ou quimiothérapie.

Facteurs environnementaux comme les pesticides, les produits chimiques, les radiations, en plus de modes de vie peu sains (consommation de tabac, alcool, drogues).

Si j’ai déjà eu un enfant, puis-je avoir des problèmes pour avoir le deuxième ?

C’est effectivement possible. Il s’agit d’infertilité secondaire et c’est plus fréquent que ce que nous pensons.

Les causes peuvent être certaines de celles déjà décrites dans cet article, c’est-à-dire un âge plus élevé, ou bien les conséquences de la première grossesse, comme une possible infection pelvienne ou l’apparition d’adhérences utérines.

Si vous avez des doutes ou souhaitez parler directement avec un spécialiste en fertilité, n’hésitez pas à nous contacter. Nous serons ravis de vous accompagner.

Articles connexes sur l’infertilité et la stérilité

26 Fév: Perturbateurs endocriniens : qu’est-ce que c’est et comment affectent-ils la fertilité ?

Les perturbateurs endocriniens affectent la santé reproductive et sexuelle – quels sont-ils, où sont-ils et comment affectent-ils la fertilité ?

20 Fév: Comment l’âge de l’homme affecte la fertilité masculine : soins et conseils

Le Dr Peay nous parle de l’âge et de la fertilité masculine : comment l’âge affecte-t-il la capacité de reproduction ?

19 Fév: Dr Daniel Bodri : l’un des meilleurs spécialistes de l’infertilité

Découvrez le Dr Daniel Bodri, gynécologue spécialisé dans l’infertilité, un médecin de premier plan qui contribue au blog de Vida Fertility.

16 Fév: Pourquoi est-il difficile de parler de PMA ?

Le Dr John Peay nous explique pourquoi il nous est si difficile de parler de la PMA et des tabous qui existent dans la société.

12 Fév: Âge et fertilité féminine : jusqu’à quel âge puis-je tomber enceinte ?

Le Dr Spies nous parle de l’âge et de la fertilité féminine : jusqu’à quel âge puis-je tomber enceinte en toute sécurité ?

07 Fév: Tératospermie : Tout sur la morphologie des spermatozoïdes

Découvrez ce qu’est la tératospermie, comment elle affecte la conception masculine et les traitements disponibles pour améliorer la fertilité.

12 Jan: Voici les causes de l’infertilité qui vous empêchent d’avoir un bébé

Pourquoi ne puis-je pas tomber enceinte? La Dr. Katharina Spies nous aide à comprendre les causes de l’infertilité chez les hommes et femmes

24 Oct: Les MST (Maladies sexuellement transmissibles) et la fertilité

Découvrez comment les IST affectent la fertilité et la grossesse. Informations sur les IST les plus courantes, leurs conséquences sur la santé reproductive et les mesures préventives clés.

19 Oct: Voici comment le cancer affecte la fertilité féminine et masculine

Le cancer affecte-t-il la fertilité ? Des experts nous parlent des effets du traitement du cancer sur la fertilité et des options de préservation de la fertilité.

20 Juil: Immunologie de la reproduction : Comment cela affecte-t-il ma fertilité ?

Échecs d’implantation embryonnaire ? Fausses couches ? L’une des causes des échecs de grossesse est liée à des altérations auto-immunes. Nous vous expliquons tout sur l’immunologie de la reproduction et la fertilité.