Fibromes utérins : Comment affectent-ils la grossesse?

miosmas

L’existence de fibromes utérins peut affecter la fertilité d’une femme et sa capacité à mener à bien une grossesse. Cependant, cela varie principalement en fonction du type et de la taille du fibrome, ainsi que de son impact sur la cavité utérine.

Nous nous sommes entretenus avec le Dr Elena Santiago  sur les possibilités de grossesse en présence de fibromes utérins.

Elena

Qu’est-ce que les fibromes utérins ?

Les fibromes utérins sont des tumeurs bénignes qui se développent dans l’utérus des femmes pendant leurs années de fertilité.

Ils résultent d’une croissance anormale des cellules musculaires lisses de l’utérus. Il existe plusieurs types de fibromes utérins, en fonction de leur localisation dans l’utérus :

Classification des fibromes utérins en fonction de leur localisation dans l’utérus :

foto real miomas uterinos 2 (3)
  • Fibromes sous-séreux : ils se développent dans la couche externe de l’utérus et peuvent s’étendre vers l’extérieur, exerçant une pression sur les organes voisins.
  • Fibromes intramuraux : ils se forment dans la paroi musculaire de l’utérus et peuvent provoquer un élargissement de l’utérus et des douleurs.
  • Fibromes sous-muqueux : ils sont situés dans la couche interne de l’utérus, près de la cavité utérine, et peuvent provoquer des saignements anormaux et des problèmes de fertilité.
  • Fibromes pédiculés : il s’agit de fibromes sous-muqueux qui se développent sur un pédicule ou une tige et qui peuvent provoquer des torsions et des douleurs.

Quels sont les tests à effectuer pour détecter les fibromes utérins?

foto real mioma uterino

Pour identifier les fibromes utérins, le gynécologue procède à un examen pelvien afin de détecter d’éventuelles modifications de la forme de l’utérus. En outre, diverses méthodes de diagnostic peuvent être utilisées pour détecter et confirmer la présence de fibromes :

  • Échographie pelvienne : cette technique utilise des ondes sonores pour créer des images de l’utérus et des organes pelviens, ce qui permet au médecin de visualiser toute anomalie, comme les fibromes.
  • Imagerie par résonance magnétique (IRM) : l’IRM fournit des images détaillées de l’utérus et des tissus environnants, ce qui facilite l’identification précise des fibromes et de leur emplacement.
  • Hystéroscopie : cette procédure consiste à insérer un dispositif fin et flexible appelé hystéroscope à travers le col de l’utérus pour examiner l’intérieur de l’utérus. Elle permet au médecin de détecter et d’évaluer les fibromes sous-muqueux, qui se développent dans la couche interne de l’utérus.
  • Biopsie de l’endomètre : elle consiste à prélever un échantillon de la muqueuse utérine pour l’examiner au microscope. Bien qu’elle ne soit pas spécifiquement utilisée pour diagnostiquer les fibromes, elle peut être utile pour écarter d’autres affections utérines susceptibles de provoquer des symptômes similaires.

Symptômes des fibromes utérins

Les fibromes utérins peuvent avoir une taille allant de celle d’une graine à celle d’un ballon de basket et peuvent provoquer divers symptômes, tels que des saignements menstruels abondants, des douleurs pelviennes, une pression pelvienne et des problèmes de fertilité.

Il est important que les femmes atteintes de fibromes utérins consultent un spécialiste PMA pour évaluer l’impact des fibromes sur leur fertilité et recevoir un traitement approprié.

Impact des fibromes utérins sur les chances de grossesse

ecografia (2)

Les fibromes utérins peuvent affecter la fertilité féminine en interférant avec l’implantation de l’embryon et le bon développement de la grossesse.

  • Interférence avec l’implantation de l’œuf fécondé : les fibromes peuvent altérer la structure de l’utérus et de sa muqueuse, rendant difficile l’implantation de l’embryon dans l’endomètre. Si un fibrome est situé près du site d’implantation ou déforme la forme de l’utérus, il peut empêcher l’embryon de se fixer correctement à la muqueuse utérine, ce qui réduit les chances de grossesse.
  • Compromettre le développement de l’embryon : les fibromes peuvent également affecter le développement de l’embryon une fois qu’il a été implanté. Si un fibrome est situé dans l’utérus d’une manière qui comprime ou déforme la cavité utérine, il peut interférer avec la croissance correcte de l’embryon.

Il est important que les femmes atteintes de fibromes utérins soient suivies pendant leur grossesse et étroitement surveillées par leur équipe médicale afin de détecter et de traiter toute complication potentielle.

Par conséquent, les fibromes ne sont pas toujours retirés avant le début du traitement de fertilité. Cependant, dans certains cas, l’ablation des fibromes peut être recommandée pour améliorer les chances de réussite du traitement.

Relation entre les fibromes utérins et la grossesse

Les fibromes utérins peuvent avoir plusieurs conséquences sur la grossesse, du risque de fausse couche à l’accouchement prématuré. Selon le Dr Elena Santiago, voici comment les fibromes peuvent influencer la grossesse :

  • Risque de fausse couche : surtout s’ils sont situés près du site d’implantation de l’embryon ou s’ils sont de grande taille. Cela peut être dû au fait que les fibromes empêchent l’implantation correcte de l’embryon dans l’endomètre ou affectent l’irrigation sanguine de l’embryon en développement.
  • Affecter la croissance de l’utérus : pendant la grossesse, l’utérus connaît une croissance importante pour accueillir le fœtus en développement. Cependant, la présence de fibromes peut interférer avec cette croissance correcte de l’utérus, ce qui peut entraîner un retard de croissance du fœtus. Les gros fibromes peuvent prendre de la place dans l’utérus, limitant ainsi sa capacité à se développer.
  • Accouchement prématuré : ce phénomène peut se produire si un fibrome est situé près du col de l’utérus et provoque une dilatation prématurée du col de l’utérus. En outre, les gros fibromes peuvent déformer la forme de l’utérus et empêcher le bébé de se développer correctement, ce qui peut déclencher un accouchement prématuré.
  • Bien-être du fœtus : si un fibrome perturbe l’irrigation sanguine de l’utérus ou comprime les structures environnantes, il peut nuire à l’apport de nutriments et d’oxygène au fœtus en développement.

Photos réelles de fibromes utérins

FAQ sur les fibromes utérins et la grossesse

Nous avons rassemblé quelques questions fréquemment posées sur les fibromes utérins et la grossesse. Vous trouverez ici toutes les réponses d’une professionnelle comme la spécialiste en procréation assistée Dr Elena Santiago.

Puis-je obtenir une grossesse avec des fibromes utérins ?

Le Dr Elena Santiago Romero explique

« De nombreuses femmes atteintes de fibromes utérins peuvent concevoir et mener une grossesse à terme avec succès. Toutefois, dans certains cas, un traitement peut s’avérer nécessaire. Il est important de noter que les fibromes sous-muqueux, qui se développent à l’intérieur de la cavité utérine, sont directement liés à la difficulté de concevoir et peuvent nécessiter une intervention chirurgicale pour améliorer les chances de grossesse ».

Diferencias entre FIV e ICSI

Quand faut-il opérer les fibromes pour améliorer mes chances de grossesse ?

Le Dr Elena Santiago Romero explique

« Tout fibrome qui affecte directement la cavité utérine doit être opéré. Dans d’autres cas, si un fibrome intramural est de grande taille (normalement >4cm) et qu’une grossesse n’est pas obtenue avec les techniques de reproduction, une intervention chirurgicale doit être envisagée ».

Faut-il opérer un fibrome de 5 cm avant une FIV ?

Le Dr Elena Santiago Romero explique

« Dans les autres cas, nous avons tendance à être plus conservateurs, mais en cas d’échec de l’implantation ou d’antécédents de fausses couches, une intervention chirurgicale doit être envisagée. »

Les fibromes peuvent-ils être la cause d’une FIV négative ?

Le Dr Elena Santiago Romero explique

« Pas dans tous les cas, mais oui, il peut s’agir d’un des facteurs qui rendent difficile l’obtention d’une grossesse.

Puis-je obtenir une grossesse par FIV avec un fibrome sous-séreux ?

Le Dr Elena Santiago Romero explique

« La plupart du temps, oui, sans aucun problème. Dans ce cas, la chirurgie n’est envisagée que s’il s’agit de myomes à croissance exponentielle en peu de temps ou s’ils présentent des symptômes ».

26 Avr: FIV avec donneur de sperme en Espagne : étape par étape chez Vida Fertility

Le Dr Álvaro Martínez explique les prérequis et la législation espagnole concernant le choix du donneur pour une FIV avec donneur de sperme?

23 Avr: Voici comment administrer les médicaments pour la FIV

Lucía Sarrión explique comment administrer des médicaments : où injecte-t-on les médicaments pour la stimulation ovarienne et la FIV ?

17 Avr: La réponse à la question de choisir le sexe du bébé en Espagne

Ana García, embriologiste, explique qu’il est possible de choisir le sexe du bébé en Espagne pour prévenir certaines maladies génétiques.