Causes de fausse couche : quelles sont les raisons et les chances d’avoir un bébé ?

fausse couche

Les fausses couches, ou avortements spontanés avant la 20ème semaine de grossesse, sont des expériences douloureuses mais courantes qui touchent de très nombreuses femmes.

Si vous êtes à la recherche de réponses après avoir fait face à une fausse couche, vous n’êtes pas seule. Le Dre. Katharina Spies nous explique ce que sont les fausses couches, leurs causes, symptômes, traitements, et émotions qui en découlent. Un soutien inconditionnel pour celles qui les ont vécu.

Dr. Katharina Spies

Qu’est-ce qu’une fausse couche ?

Une fausse couche, c’est la perte naturelle d’un fœtus avant la 20ème semaine de grossesse. La plupart surviennent au cours du premier trimestre.

Bien que ce soit un événement émotionnellement difficile, il est important de se rappeler que ce n’est pas rare.

En effet, environ 10-20% des grossesses confirmées se terminent par une fausse couche, et ce chiffre peut être plus élevé car beaucoup se produisent avant même que la femme ne sache qu’elle est enceinte.

Les principales causes de fausse couche

Les fausses couches sont souvent dues à des problèmes chromosomiques qui empêchent le bébé de se développer normalement. Cependant, il existe d’autres causes courantes d’avortements spontanés qui se divisent en deux principales origines :

  • Causes fœtales : déjà évoquées, elles sont liées aux anomalies chromosomiques qui empêchent l’embryon de se développer correctement.
  • Causes maternelles : liées aux altérations de la cavité utérine, à des infections ou des maladies endocriniennes telles que le diabète ou la cœliaquie qui peuvent être à l’origine de fausses couches.
fausse couche

Causes maternelles pouvant conduire à des fausses couches

  • Problèmes hormonaux : les déséquilibres hormonaux peuvent affecter la capacité de l’utérus à supporter une grossesse.
  • Maladies chroniques : comme un diabète non contrôlé ou des problèmes de thyroïde.
  • Infections : Certaines infections peuvent augmenter le risque de fausses couches.
  • Problèmes immunologiques
  • Incompatibilité KIR et HLA-C
  • Problèmes utérins ou cervicaux : des anomalies de l’utérus ou de la paroi utérine tout comme des problèmes du col de l’utérus peuvent entraîner une fausse couche.
  • Le mode de vie : des facteurs de risque tels que le tabagisme, la consommation excessive d’alcool et l’usage de drogues illicites.
  • Âge maternel : l’âge et fertilité féminine, en particulier après 35 ans, peut augmenter le risque de fausse couche.

Comment réduire le risque d’avortements spontanés ?

La meilleure prévention est un suivi prénatal précoce et complet. Il est également essentiel d’éviter les facteurs de risque et de prendre soin de sa santé avant la grossesse.

Les fausses couches sont bien sûr indépendantes de la volonté des femmes qui en souffrent. Cependant, certaines mesures peuvent être prises pour réduire leur risque comme par exemple :

  • Maintenir un mode de vie sain
  • Contrôler des conditions médicales préexistantes
  • Éviter les substances nocives et certains médicaments
fausse couche

Retomber enceinte après une fausse couche

Les avortements spontanés sont une expérience douloureuse mais malheureusement courante pour de nombreuses femmes sur le chemin de la maternité. Il y a quelques jours, nous avons reçu le témoignage de G.D., une patiente de Vida Fertility, qui a finalement décidé de trouver des réponses et solutions à son calvaire :

« Il y a quatre ou cinq ans, je voulais devenir mère, mais la plupart de mes tentatives ont échoué. Je suis tombée enceinte trois fois naturellement, mais j’ai fait des fausses couches. J’ai entendu parler des traitements de FIV, de leurs taux de réussite… alors j’ai fait des recherches.

En Espagne, il existe de nombreuses cliniques, j’ai donc choisi la clinique Vida Fertility parce qu’elle est nouvelle et qu’elle a un taux de réussite élevé. J’ai contacté Mme Beatriz qui m’a mise en relation avec le Dr Spies. Les membres du personnel soignant étaient sympathiques et s’intéressaient à moi, car ils communiquaient toujours avec moi et répondaient à toutes mes demandes. Je me suis sentie en sécurité avec eux.

Grâce à Dieu et à Vida, je suis devenue mère pour la première fois. Je remercie tout particulièrement le Dr Spies et Mme Beatriz pour tout ce qu’elles ont fait”.

fausse couche

Techniques et études de fertilité pour réduire les fausses couches

Trouver la cause des fausses couches est la clé pour comprendre pourquoi l’embryon ne se développe pas correctement. Le Dr Spies énumère les différentes études que nous pouvons réaliser à Vida Fertility :

  • Étude génétique du couple : il est essentiel d’analyser les caryotypes des parents pour détecter d’éventuelles altérations chromosomiques, bien qu’elles n’expliquent que 3 à 5 % des cas de fausses couches à répétition. L’analyse génétique des tissus biologiques avortés ou du fœtus est également important, car dans plus de 75 % des cas, la cause est une altération génétique de l’embryon.
  • Étude hématologique : une analyse spéciale est effectuée pour identifier les altérations de la coagulation qui peuvent être à l’origine des fausses couches. Les maladies telles que le syndrome des antiphospholipides, qui représentent 10 à 15 % des cas, peuvent être traitées avec de l’aspirine et de l’héparine.
  • Examen de l’utérus : l’hystéroscopie et l’échographie haute résolution permettent d’explorer les malformations utérines, telles que les septa ou les cloisons, qui peuvent être réparées. Les myomes, les polypes, les infections ou les inflammations, ainsi que l’incompétence cervicale sont également évalués et peuvent être traités chirurgicalement ou par des médicaments.
  • Troubles auto-immuns : les troubles immunitaires et leurs liens avec les échecs de l’implantation font l’objet de nombreuses études -encore en cours – et font partie des nouvelles tendances thérapeutiques pour aider à y faire face.
Dr. Spies

Vida Fertility | Clinique de fertilité à Madrid et Alicante

Il est normal de ressentir de la tristesse et du chagrin. Chercher du soutien auprès de sa famille, de ses amis ou de professionnels de la santé mentale est important pour le processus de guérison.

À Vida Fertility, nous nous engageons à vous apporter le soutien et les solutions dont vous avez besoin dans votre parcours vers la maternité. Que vous cherchiez des réponses après une fausse couche ou que vous souhaitiez explorer les options de traitement de la fertilité, nous sommes là pour vous aider.