Les MST (Maladies sexuellement transmissibles) et la fertilité

Le nombre de maladies sexuellement transmissibles contractées affecte à la fois la fertilité et la grossesse de la personne.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), plus d’un million de personnes contractent une MST chaque jour. Si dans la majorité des cas elle est asymptomatique et peut être guérie, les MST ont un impact direct sur la santé sexuelle et reproductive de la femme mais aussi de l’enfant.

consulta fertilidad hector

Peut-on tomber enceinte après avoir contracté une maladie sexuellement transmissible ?

La réponse nécessite certaines nuances. C’est une question courante qu’un grand nombre de personnes se pose, dont la plupart sont celles qui souhaitent où sont actuellement enceinte.

estimulación ovárica 300x400

Qu’est-ce qu’une MST ?

Les MST sont des infections contractées lors d’un rapport sexuel oral, vaginal ou anal. Elles sont causées par des agents infectieux comme les virus, bactéries et parasites qui se transmettent entre eux. Un simple contact avec une lésion infectée, une muqueuse infectée ou une caresse peut aussi provoquer une IST.

Les MST les plus fréquentes:

  • Bactérienne : Gonorrhée, Syphilis, Chlamydia
  • Virales : Hépatites, Herpès génital, Papillomavirus, VIH
  • Parasitaires : trichomonase, poux de pubis, gale

Quelles MST peuvent me rendre stérile ou affecter ma fertilité ?

La chlamydia et la gonorrhée sont d’importantes causes évitables de maladies inflammatoires pelviennes (MIP) et d’infertilité.

Si l’infection n’est pas traitée, environ 10 à 15 % des femmes porteuses de la chlamydia développeront une salpingite qui est une infection des trompes qui relient l’utérus aux ovaires.

La chlamydia peut également provoquer une infection des trompes de Fallope sans aucun symptôme. De manière générale, les infections « silencieuses » des voies génitales supérieures peuvent causer des dommages permanents aux trompes de Fallope, à l’utérus et aux tissus environnants, ce qui peut entraîner la stérilité.

En quoi les maladies sexuellement transmissibles peuvent affecter ma grossesse ?

Malheureusement, une multitude de MST se transmettent de la mère à l’enfant durant la période de grossesse et l’accouchement. Parmi ces IST on compte  notamment la chlamydiose, la gonorrhée, l’hépatite B, l’infection à VIH et la syphilis.

Le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) explique que ces infections ont été associée à de graves complications de la grossesse, notamment la rupture prématurée des membranes entourant le bébé dans l’utérus, le travail prématuré, l’accouchement prématuré, la chorioamnionite, l’inssufifanse pondérale et l’endométrite Il n’existe pas d’effets directs connus de la VB sur le nouveau-né.

Comment les MST affectent la fertilité ?

L’infertilité féminine est un problème de santé majeur dans le monde entier.

Dans la plupart des cas, elle est due à des infections sexuellement transmissibles non traitées qui remontent le long de l’appareil reproducteur, causant inflammation, lésions et cicatrices des trompes de Fallope.

Nous avons discuté des IST les plus courantes et de leur impact sur la fertilité avec le Dr John Peay.

Est-ce que la chlamydia affecte ma fertilité ?

La chlamydia, une infection bactérienne transmissible sexuellement, peut être contractée lors de rapports sexuels vaginaux, anaux ou oraux, principalement chez les femmes.

Il est essentiel de noter qu’il existe également un risque de transmission de l’infection de la mère à l’enfant lors de l’accouchement.

Si elle est détectée à temps, la chlamydia se traite efficacement par des antibiotiques. Cependant, si elle n’est pas traitée correctement, elle peut entraîner des complications telles que la maladie inflammatoire pelvienne (MIP) et affecter l’appareil reproducteur supérieur.

Cela est particulièrement préoccupant chez les jeunes femmes et peut entraîner des grossesses extra-utérines, une inflammation des trompes de Fallope et, dans certains cas, des problèmes de fertilité.

Comment l’hépatite B affecte-t-elle la fertilité ?

En cas d’infection chronique par l’hépatite B chez les bébés, il existe un risque d’environ 25 % de développer une maladie hépatique chronique, soulignant ainsi l’importance du suivi et du traitement pour offrir aux bébés les meilleures perspectives de santé.

Comment la syphilis affecte-t-elle la possibilité de devenir enceinte ?

La syphilis peut avoir des répercussions sur la grossesse, notamment en provoquant des accouchements prématurés. Cependant, des soins médicaux appropriés peuvent prévenir ou traiter ces problèmes, offrant ainsi un pronostic beaucoup plus positif.

barriga300x400

Comment la gonorrhée affecte-t-elle la fertilité ?

La gonorrhée est l’une des MST les plus courantes et peut toucher aussi bien les hommes que les femmes. La bactérie responsable de la gonorrhée peut provoquer des infections dans des zones telles que les organes génitaux, le rectum et la gorge.

Dans le cas de la gonorrhée, elle peut se transmettre de la mère à l’enfant lors de l’accouchement. Des preuves indiquent qu’elle pourrait influencer le poids de naissance des bébés.

Cela souligne l’importance d’un dépistage précoce et d’un traitement, car des interventions médicales peuvent faire une grande différence dans la santé de la mère et du bébé.

Est-ce que le virus du papillome humain (VPH) affecte ma fertilité ?

Le virus du papillome humain (VPH) est un virus sexuellement transmissible largement répandu. Un vaccin préventif est disponible pour les femmes et les hommes.

En général, le VPH ne cause pas directement l’infertilité. Cependant, des études suggèrent que la co-infection avec le VPH augmente le risque d’infertilité d’origine tubaire.

Dans la plupart des cas, le VPH disparaît de lui-même sans effets durables sur la santé. Cependant, lorsqu’il ne disparaît pas, il peut provoquer des lésions précancéreuses et, dans certains cas, le cancer du col de l’utérus. Un risque accru de fausse couche et de naissance prématurée a été observé en association avec le VPH, mais ces risques varient en fonction du type de VPH contracté.

Comment prévenir et dépister les maladies sexuellement transmissibles ?

Afin de se protéger de ces infections, le meilleur moyen pour les éviter est le port du préservatif interne ou externe (masculin ou féminin).

Composé de latex, il constitue une barrière contre les sécrétions génitales du partenaire sexuel et les muqueuses ainsi que le contact entre le pénis du porteur du préservatif et la peau.

Même si nous sommes asymptomatiques, le meilleur moyen de savoir si l’on a contracté une infection est d’aller se faire dépister. Il est recommandé de faire un dépistage annuel de la chlamydia et de la gonorrhée pour toutes les femmes sexuellement actives de moins de 25 ans.

Les femmes plus âgées présentant des facteurs de risque tels que des partenaires sexuels nouveaux ou multiples, ou un partenaire sexuel atteint d’une IST sont aussi concernées.

vida fertility madrid

Assistance à la procréation après une MST (Maladie Sexuellement Transmissible)

Pour les couples qui souhaitent avoir un enfant, les MST peuvent constituer un obstacle majeur. Ces infections peuvent endommager les trompes de Fallope et, dans les cas graves, même affecter l’utérus.

Les trompes de Fallope jouent un rôle essentiel en transportant les ovules depuis les ovaires. Si elles sont bloquées en raison d’infections antérieures, la fécondation devient compliquée car les spermatozoïdes ne peuvent pas trouver d’ovules pour former des embryons.

Même si les trompes sont partiellement obstruées et que la fécondation a lieu, les dommages peuvent empêcher l’implantation de l’embryon dans l’utérus, ce qui peut entraîner une grossesse ectopique, une condition dangereuse qui nécessite l’interruption de la grossesse. Dans les cas graves, les infections pelviennes peuvent entraîner des cicatrices dans l’utérus, provoquant le syndrome d’Asherman, ce qui rend plus difficile l’implantation ou le développement embryonnaire.

Dans ces situations, les technologies de procréation assistée, telles que la Fécondation in Vitro (FIV), sont généralement la meilleure option. Lorsqu’une seule trompe est bloquée, une grossesse reste possible. L’Insemination Artificielle (IA) pourrait également être une alternative.

La prévention des MST est fondamentale. Si vous pensez qu’une MST ou tout autre problème entrave votre fertilité, n’hésitez pas à nous contacter. Nous sommes là pour vous aider à identifier et à traiter tout problème de la meilleure manière possible.