La méthode ROPA pour les couples de femmes

La méthode ROPA est un formidable moyen de former une famille avec deux mamans. Nous vous expliquons ici en quoi cela consiste et quels sont les étapes.

Quels sont les moyens d’avoir un enfant pour les couples de femmes ?

Dans l’ensemble, beaucoup de personnes et de couples de femmes se demandent comment elles peuvent avoir un bébé. Toutefois, grâce au progrès et à l’avancée des techniques, les couples de femmes ont désormais plus de liberté dans leurs choix. Si bien qu’elles ont le choix d’avoir un enfant au même titre que les couples hétérosexuels.

Les moyens possibles de devenir parent sont les suivants :

L’insémination avec donneur

La Fécondation in Vitro avec donneur

La méthode ROPA

Le double don

La méthode ROPA : qu’est-ce que c’est ?

Une des techniques les plus répandues et que notre clinique propose est la méthode ROPA (Réception des ovocytes de la partenaire). En effet, la méthode ROPA fait partie des techniques de reproduction assistée destinées aux couples de femmes désirant un enfant.

Elle repose sur un traitement de fécondation in-vitro (FIV) qui vise à prélever les ovocytes de l’une des deux femmes et ensuite les féconder avec le sperme d’un donneur. Par la suite, les embryons obtenus seront  transférés à l’utérus de l’autre conjointe. Grâce à cette technique, les  deux partenaires peuvent participer au même titre à la procréation.

Quel est le processus de la méthode ROPA ?

Le traitement de la méthode ROPA consiste en plusieurs étapes :

  1. Stimulation ovarienne : avec l’injection quotidienne d’hormones aidant à la croissance de plusieurs follicules, pour ainsi obtenir un bon nombre d’ovocytes matûres.

2. Fécondation in vitro entre ovocytes et sperme de donneur.

3. Transfert des embryons obtenus dans l’utérus préalablement préparé de la conjointe.

Ensuite, une autre analyse est effectuée environ une dizaine de jours plus tard. Notamment dans le but de vérifier si l’embryon s’est implanté et donc pouvoir confirmer une potentielle grossesse. Dans l’éventualité ou il y a l’obtention de plus d’un embryon, il est possible de préserver les embryons surnuméraires.  En outre, ceux-ci  peuvent être cryogénisés pour de futures grossesses.

Cette technique se différencie de la technique de l’insémination artificielle ou la fécondation in vitro avec sperme de donneur. Elle inclue deux femmes plutôt qu’ une seule.

ROPA MÉTHODE, et don de sperme

En Espagne, le don de sperme est totalement anonyme et volontaire. Mais ne vous inquiétez pas, la législation implique un processus de sélection des donneurs de sperme qui suit des critères très stricts. En effet, la loi de 2006 sur la procréation assistée en Espagne établit une liste d’exigences légales et médicales que le donneur doit respecter.

Le donneur doit avoir entre 18 et 45 ans. Bien que cela reste un chiffre élevée, la plupart des cliniques privées ne considèrent pas les hommes de plus de 35-40 ans. Pareillement, il ne doit pas souffrir de maladies génétiques, héréditaires ou infectieuses transmissibles à la descendance.

Par exemple, les personnes avec un parcours d’adoption ne peuvent pas être des donneurs de sperme car il est impossible de connaître leurs antécédents.

De plus, aucune pratique à risque et sérologie négative (hépatite B, hépatite C, syphilis) est autorisé. Par conséquent, toute maladie sexuellement transmissible (MST) est exclue.

Il est aussi  à noter que le nombre maximum d’enfants nés en Espagne avec des gamètes d’un même donneur ne peut pas dépasser 6. Et bien sûr, il doit avoir une excellente qualité de sperme.

En plus de tous les critères médicaux pour le don de sperme, la sélection du donneur devra se faire suivant vos caractéristiques physiques. C’est pourquoi  la couleur de la peau ainsi que l’ethnie est pris en compte.

À qui s’adresse la méthode ROPA ?

De plus en plus de femmes en couples lesbiens se tournent maintenant vers la méthode ROPA. Elle s’adresse à toutes les femmes en couple, souhaitant participer toutes les deux au processus de reproduction assistée.

Cependant, un traitement ne s’effectue pas directement. Afin de vérifier si ce traitement est adapté pour vous, notre équipe médicale rentrera en contact avec vous.  En effet, il est important de trouver le protocole qui  vous donnera le plus de chances de réussite.

Avant un traitement ROPA, nous devrons vérifier :
  • La réserve ovarienne de la femme souhaitant donner ses ovocytes.
  • La réponse endométriale de la femme souhaitant porter l’enfant

Enfin, pour toutes les deux, nous devrons faire des examens de santé générale pour vérifier qu’il n’y ait pas de contre-indications pour un traitement et une grossesse.

Afin d’en savoir plus sur la méthode ROPA chez Vida Fertility : LINK