Le microbiote : facteur oublié de la fertilité

microbiota y fertilidad

Le microbiote joue un rôle crucial dans de nombreux aspects de notre santé, y compris la fertilité. Des recherches récentes suggèrent un lien significatif entre le microbiote et la fertilité, affectant à la fois la gamétogenèse et la réceptivité endométriale : éléments clés pour tomber enceinte.

mejorar la calidad ovocitaria

Dans le domaine de la PMA, la compréhension et la manipulation du microbiote offrent de nouvelles possibilités pour améliorer les taux de réussite des traitements de fertilité. Le Dr Katharina Spies nous explique l’influence du microbiote sur la fertilité.

Qu’est-ce que le microbiote ?

Le microbiote désigne l’ensemble des micro-organismes, y compris les bactéries, les virus et les champignons, qui résident dans notre corps, en particulier dans des zones telles que l’intestin et la peau.

Cet écosystème microbien joue un rôle crucial dans notre santé, de la digestion et de l’absorption des nutriments à la réponse immunitaire et à la protection contre les agents pathogènes.

aparato fem

Différence entre microbiote et microbiome

Le microbiote désigne l’ensemble des micro-organismes qui résident dans un environnement spécifique, tel que le corps humain. Il comprend des bactéries, des champignons, des virus et d’autres microbes.

Le microbiome, quant à lui, désigne le génome complet de ces micro-organismes, c’est-à-dire l’ensemble de leurs gènes.

Ainsi, alors que le microbiote décrit quels micro-organisme sont présents dans notre corps et à quel endroit, le microbiome se concentre lui sur le potentiel génétique et les capacités fonctionnelles de ces micro-organismes.

Young mother having fun with cute baby girl on bed, natural tones, love emotion

Comment le microbiote affecte-t-il la fertilité ?

Dans le contexte de la PMA, la composition du microbiote peut avoir un impact sur la fertilité, en affectant des aspects tels que la qualité du sperme, la santé de l’endomètre et les probabilités d’une implantation embryonnaire réussie et d’obtention d’une grossesse.

microbiote et ph

Microbiote vaginal normal et pH

La composition du microbiote vaginal varie d’une femme à l’autre et est influencée par différents facteurs. Les bactéries de type Lactobacillus sont les plus courantes (espèces telles que L. crispatus, L. iners, L. jensenii et L. gasseri).

Ces bactéries permettent une protection face à des agents pathogènes en produisant de l’acide lactique, maintenant un pH vaginal acide ce qui prévient l’infection.

L’administration de probiotiques, en augmentant le nombre de Lactobacillus, peut modifier cette flore ce qui est particulièrement important avant d’essayer de tomber enceinte. Cela souligne l’importance de maintenir un équilibre du microbiote vaginal.

Quelle est la relation entre le microbiome et la fertilité ?

Des recherches récentes suggèrent un lien significatif entre le microbiome et la capacité de reproduction, affectant à la fois la gamétogenèse et la réceptivité endométriale : éléments clés pour parvenir à une grossesse à terme.

seleccionar al mejor espermatozoide

Gamétogenèse

La gamétogenèse est le processus biologique de division cellulaire par lequel les ovules chez la femme et les spermatozoïdes chez l’homme se forment.

La relation entre le microbiome et la gamétogenèse fait encore l’objet de recherches. Mais, des études suggèrent que l’équilibre microbien peut influencer la santé reproductive, en affectant potentiellement la qualité des spermatozoïdes et le développement des follicules.

fertilidad femenina edad

Microbiote et réceptivité endométriale

La réceptivité endométriale est essentielle à l’obtention d’une grossesse et peut être influencée par le microbiome endométrial.

Des études indiquent qu’un microbiome équilibré dans l’utérus favorise un environnement propice à l’implantation de l’embryon. Cependant, des altérations de cet équilibre microbien peuvent affecter la réceptivité de l’endomètre, réduisant ainsi la probabilité d’implantation embryonnaire réussie et, par conséquent, de grossesse.

Des études récentes sur les traitements de FIV montrent une corrélation entre le microbiome endométrial et la reproduction.

« Il a été observé que lorsque les bactéries Lactobacillus ne sont pas dominantes dans l’endomètre, les probabilités d’implantation et donc de grossesse diminuent « . Le Dr Spies ajoute.

D’autre part, on peut souligner que la présence significative de bactéries autres que Lactobacillus pourrait être à l’origine d’échecs d’implantation et de fausses couches, prouvant là encore l’importance de l’équilibre microbien pour la fertilité.

Quels sont les facteurs qui endommagent le microbiote ?

En tant que spécialistes de la procréation médicalement assistée, il est important de reconnaître les facteurs qui peuvent endommager le microbiote et affecter la fertilité. En voici quelques-uns :

  • L’utilisation excessive d’antibiotiques
  • Un régime alimentaire inadéquat
  • Le stress chronique
  • La consommation d’alcool et de tabac
  • L’exposition à des toxines environnementales.

Il est essentiel d’éviter ces facteurs afin de préserver la santé du microbiote et favoriser ainsi un environnement reproductif sain.

dieta equilibrada

Comment améliorer le microbiote :

Améliorer le microbiote est possible et peut influencer positivement la fertilité. Voici quelques points clés :

  • Adopter une alimentation équilibrée : l’alimentation joue un rôle crucial dans la santé du microbiote.
  • Éviter l’abus d’antibiotiques : Bien qu’ils soient parfois nécessaires, les antibiotiques peuvent perturber l’équilibre microbien. Leur utilisation doit toujours faire l’objet d’une prescription médicale.
  • Maintenir un poids idéal : le surpoids et l’obésité peuvent avoir un effet négatif sur le microbiote. Un poids sain est associé à une meilleure composition microbienne.
  • Éviter le tabac et l’alcool qui peuvent altérer le microbiote. Une réduction de la consommation est bénéfique pour la santé reproductive.
  • Gestion du stress : le stress chronique peut avoir un impact négatif sur le microbiote. Des pratiques telles que la méditation ou le yoga peuvent être utiles.

Il est important de consulter un spécialiste de la fertilité pour un plan personnalisé comprenant des stratégies visant à améliorer le microbiote et, donc, la fertilité.

Quels sont les aliments à consommer pour améliorer le microbiote ?

La consommation d’aliments riches en fibres, en fermentescibles et en probiotiques peut favoriser la croissance des bactéries bénéfiques.

  • Consommer des probiotiques naturels : comme le yaourt, le kéfir et d’autres aliments fermentés pour augmenter le nombre de bactéries bénéfiques.
  • Consommez des fibres préobiotiques: les fruits, les légumes et les céréales complètes nourrissent les bonnes bactéries.
  • Privilégiez les graisses saines : comme les oméga-3 contenus dans les poissons gras, l’huile d’olive et les noix.
  • Réduire la consommation de sucres et d’aliments transformés : ils peuvent déséquilibrer le microbiote.

Ces recommandations alimentaires peuvent contribuer à créer un environnement favorable à la fertilité.

15 Avr: Comment savoir si je suis fertile que je sois un homme ou une femme sans aller chez le médecin

Comment savoir si je suis fertile sans voir un médecin? Tout ce que vous devez savoir sur votre réserve ovarienne, la qualité de votre sperme

26 Fév: Perturbateurs endocriniens : qu’est-ce que c’est et comment affectent-ils la fertilité ?

Les perturbateurs endocriniens affectent la santé reproductive et sexuelle : qui sont-ils, où sont-ils et comment affectent-ils la fertilité?

20 Fév: Comment l’âge de l’homme affecte la fertilité masculine

Le Dr Peay nous parle de l’âge et de la fertilité masculine : comment l’âge affecte-t-il la capacité de reproduction ?