Perturbateurs endocriniens : comment affectent-ils la fertilité ?

perturbateurs endocriniens, fertilité

Les perturbateurs endocriniens affectent particulièrement la santé reproductive et sexuelle. Dr. Daniel Bodri nous explique de quoi il s’agit, où nous pouvons les retrouver et comment ils affectent la fertilité masculine et féminine.

Qu’est ce que les perturbateurs endocriniens ?

Notre corps est composé d’un système endocrinien permettant la coordination des organes. Ce système est constitué de glandes et de cellules sécrétant des hormones, aussi appelées « messagers chimiques ».

Ces hormones circulent dans le sang et sont responsables de la régulation de diverses fonctions corporelles telles que les émotions, la température corporelle, le métabolisme et la reproduction.

Pour résumer, les perturbateurs endocriniens sont des substances chimiques capables d’imiter nos hormones et d’altérer le bon fonctionnement de l’organisme. Par conséquent, ils affectent négativement notre santé.

perturbateurs endocriniens, fertilité

Où trouve-t-on les perturbateurs endocriniens ?

Nous pouvons les retrouver dans les emballages alimentaires, les conserves, les cosmétiques, les produits d’hygiène corporelle, la fumée de bois brûlé, les cigarettes, les pesticides, les additifs, les vêtements et même les jouets des enfants.

Ces substances peuvent pénétrer par la bouche, le nez et la peau. Malheureusement, elles sont omniprésentes et resent encore impossibles à éviter complètement.

Il est donc important de lire attentivement les étiquettes et de veiller à limiter au maximum son exposition à ces perturbateurs endocriniens.

perturbateurs endocriniens, fertilité

Comment affectent-ils notre santé ?

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) définit les perturbateurs endocriniens comme des substances externes qui perturbent le système hormonal et ont des effets néfastes sur la santé.

Cependant, une même substance peut avoir des effets différents selon sa concentration et temps d’exposition. Sans schéma linéaire, elles sont particulièrement nocives lors de la grossesse et du développement post natal et peuvent même être actives à faible dose.

Les conséquences des perturbateurs endocriniens sur l’organisme sont variables et interfèrent avec plusieurs hormones du système hormonal. Ils peuvent bloquer ou renforcer les fonctions de notre système causant ainsi des dommages.

Ils affectent principalement la santé reproductive et sexuelle, avec des conséquences telles que des :

aparato fem lupa

Perturbateurs endocriniens et fertilité : quels sont leurs effets et comment les éviter ?

Plusieurs études ont montré une corrélation entre les perturbateurs endocriniens et la fertilité. Ils peuvent causer des problèmes tels que :

  • Une baisse de la fertilité
  • Des problèmes ovariens
  • L’endométriose
  • Des anomalies génitales
  • Des cancers de la prostate, des testicules et du sein
  • Des malformations reproductives
  • Le syndrome des ovaires polykystiques 

Par exemple, l’exposition au BPA peut avoir un impact sur l’implantation de l’embryon. De nombreux produits en plastique, dont les emballages alimentaires, contiennent du BPA. Une étude menée au Danemark a montré que les femmes de moins de 40 ans exposées à l’industrie du plastique étaient plus susceptibles de demander de l’aide en matière de fertilité.

perturbateurs endocriniens, fertilité

Hormones de fertilité et impact des perturbateurs endocriniens

Selon la déclaration scientifique de l’Endocrine Society en 2009, les perturbateurs endocriniens peuvent affecter les niveaux d’hormones de fertilité telles que l’œstrogène , le cortisol, la testostérone et les hormones thyroïdiennes.

Estrogènes :

La santé sexuelle et reproductive est contrôlée par les œstrogènes. Ceux-ci sont des hormones produites lors du développement folliculaire.

Les œstrogènes jouent un rôle crucial dans le développement et le maintien du système sexuel et reproductif féminin comme la menstruation, la production osseuse, le développement du foetus et le développement des glandes mammaires.

Cortisol :

Un autre exemple d’impact hormonal est le cortisol, connu sous le nom d’hormone du stress, qui réagit au danger.

Il est produit par nos glandes surrénales et est libéré dans des situations de stress. Le cortisol augmente la disponibilité du glucose (sucre) dans le sang pour le cerveau et affecte le foie, les muscles, les tissus adipeux et le pancréas. Cependant, des niveaux trop élevés de cortisol peuvent entraîner des problèmes de santé sur le long terme.

Si les glandes surrénales produisent un excès de cortisol, cela peut perturber presque tous les processus de l’organisme et causer des problèmes de santé tels que l’insomnie, la prise de poids, l’anxiété ou même des maladies comme le diabète. Il est donc essentiel de ne pas négliger nos hormones afin d’assurer un fonctionnement optimal de notre organisme.

Ces hormones sont essentielles à la reproduction. Il est donc logique que des niveaux hormonaux anormaux puissent affecter votre fertilité et divers aspects du système reproducteur, comme l’ovulation et le nombre de spermatozoïdes.

Les perturbateurs endocriniens peuvent interférer ou limiter avec les actions endocriniennes de l’utérus, des ovaires, de l’hypophyse et de l’hypothalamus. Cela peut conduire à l’infertilité, à une ménopause précoce et affecter la fertilité féminine et masculine.

disruptores-endocrinos-1

Comment limiter l’exposition aux perturbateurs endocriniens ?

Nous vous conseillons de :

  • Réduire l’utilisation du plastique
  • Éviter de chauffer le plastique au micro-ondes
  • Manger des aliments issus de l’agriculture biologique
  • Opter pour des produits d’hygiène de qualité (attention aux fragrances et aux parfums).
  • Filtrer l’eau du robinet
  • Aérer et passer l’aspirateur régulièrement
  • Laver les fruits
  • Privilégier les poissons gras comme la sardine et le maquereau
  • Limiter les barbecues

15 Mar: Endométriose : traitements pour tomber enceinte

Nous expliquons quels sont les meilleurs traitements de reproduction assistée pour tomber enceinte en cas d’endométriose en Espagne.

19 Fév: Dr Daniel Bodri : l’un des meilleurs spécialistes de l’infertilité

Découvrez le Dr Daniel Bodri, gynécologue spécialisé dans l’infertilité, un médecin de premier plan qui contribue au blog de Vida Fertility.

16 Fév: Pourquoi est-il difficile de parler de PMA ?

Le Dr John Peay nous explique pourquoi il nous est si difficile de parler de la PMA et des tabous qui existent dans la société.